le bois illégal : les enjeux

Les forêts du Bassin du Congo couvrent près de 180 millions d'hectares au cœur du continent africain. Ce massif représente la deuxième plus importante forêt tropicale après l'Amazonie. Elles s'étendent sur six pays : République Démocratique du Congo, République du Congo, Gabon, Cameroun, Guinée Equatoriale et République Centre Africaine. D'une richesse et d'une beauté exceptionnelle, cette forêt abrite 10 000 espèces de plantes, 400 mammifères et plus de 1 100 oiseaux. Aux fonctions environnementales essentielles de ces forêts s'ajoutent, pour les pays du Bassin du Congo, des enjeux économiques et socioculturels considérables pour les personnes qui y résident. Elles sont des sources d'approvisionnement indispensables pour près de 80 % des habitants qui y trouvent de multiples produits d'utilisation courante comme le bois, dont ils dépendent en tant que source d'énergie.

Au Cameroun, 80 % de la population tire son énergie de la biomasse qui représente 64 % de l'énergie consommée dans le pays. Ce massif est aussi soumis à une exploitation forestière importante avec un tiers de ce massif qui est alloué en concession. La déforestation est importante avec 800 000 hectares qui sont perdus ou dégradés chaque année. Près de 30 millions d'humains qui se répartissent en 150 groupes ethniques vivent dans les forêts d'Afrique centrale. Elles sont le lieu de vie de 200 000 Pygmées installés sur ces terres depuis près de 25 000 ans. La grande majorité des ces populations vit encore aujourd'hui de chasse, de cueillette et d'agriculture itinérante et dépend donc encore très largement des ressources de la nature.

En savoir +



suite
Les enjeux Les solutions Bassin du congo En savoir plus
Faire un don